Newsletter automne 2018

NEWSLETTER
automne 2018

unitedkingsom read the English version online

  • Clôture de l’exposition sur le Mars 1968 au Musée POLIN, parrainée par l’AEMJP
  • Rappel: tous les événements organisés par l’AEMJP pour accompagner l’exposition
  • Politique polonaise
  • Nouvelles du musée POLIN
  • In Memoriam

Clôture de l’exposition sur Mars 1968 – Etranger à la maison – Obcy w domu

Nous sommes extrêmement fiers d’avoir soutenu l’exposition consacrée à l’exode juif de Pologne en mars 1968. Nous sommes reconnaissants à celles et ceux qui ont partagé ces moments avec nous.

L’exposition s’est déroulée à un moment difficile du point de vue des relations entre la Pologne et la communauté juive, et son impact politique est encore difficile à mesurer. Rappelant l’un des moments les plus sombres de l’histoire polonaise, où le gouvernement a contraint plus de 15 000 Juifs à quitter le pays en 1968-1969, l’exposition a ouvert de nouveaux dialogues, tout en mettant le doigt sur les difficultés à donner une vision consensuelle de l’histoire.

Pourtant, des choses réellement merveilleuses ont eu lieu. La ville de Varsovie a changé physiquement – de nouveaux graffitis et des affiches annonçant des événements autour le mois de mars 1968 ont fait en sorte que personne ne pouvait rester indifférent face aux commémorations. Le scandale datant d’il y a 50 ans a été clairement rappelé et entendu, principalement par de jeunes Polonais qui pour beaucoup refusent de passer outre cette histoire.

Nous nous engageons en ce moment dans d’autres projets avec le musée POLIN, notamment autour d’une nouvelle galerie qui enrichira l’exposition permanente. Nous vous en informerons bientôt.

Succès d’audience

Depuis la cérémonie d’ouverture du musée POLIN en 2014, l’institution basée à Varsovie n’a jamais connu une telle foule! Cette exposition a été le plus grand succès de l’histoire du musée POLIN auprès du public et a attiré un nombre record de plus de 110 000 visiteurs.

Réelle beauté et des spectres de l’histoire

Ce n’était pas une exposition ordinaire. L’espace était aménagé de manière inhabituelle, le grand écran projetant des fragments de films de Tadeusz Konwicki donnait une sensation unique d’un voyage dans le temps. L’art et la vérité historique déchirante ont été réellement réunis au sein du musée POLIN.

Engagement personnel

Les commissaires de l’exposition, Justyna Koszarska-Szulc (historienne) et Natalia Romik (architecte) ne croyaient pas leurs yeux devant la file d’attente pour les billets lors des derniers jours de l’exposition.

 

Immobilier de l’exposition vendu aux enchères pour soutenir les migrants

L’exposition s’est terminée par une vente aux enchères des meubles classiques polonais des années 1960-1970 (notamment des fauteuils). Des revenus de la vente ont été transmis à « La cuisine du conflit » (Kuchnia Konfliktu), un projet de restauration basé à Varsovie, permettant aux habitants de la capitale de découvrir des plats des pays d’origine des réfugiés et des migrants.

Ce projet offre la possibilité d’ériger des ponts entre les migrants et la population locale, tout en créant des emplois, aussi bien pour les refugiées que pour les varsoviens.

krzeslo

Association Européenne des Amis de POLIN (AEMJP)

L’AEMJP a été le mécène principal de l’exposition et a organisé une série d’événements qui l’ont accompagné

Projection de film à Beit Hatfutsot – Musée du peuple juif à Tel Aviv, le 4 juin 2017

Le tout premier événement organisé par l’AEMJP autour du Mars 68, en collaboration avec Beit Hatfutsot, était une projection de film (Gare Gdanski à Varsovie, 2007, par Maria Zmarz-Koczanowicz et Teresa Torańska) et une discussion avec des Juifs expulsés de Pologne en 1968-1969 et vivant aujourd’hui en Israël.
En savoir plus… 

Conférence à l’Université de Tel Aviv, le 18 mars 2018

L’AEMJP a organisé une conférence (semi-académique) à Tel Aviv, en collaboration avec l’Institute for the History of Polish Jewry, le Stephen Roth Institute for the Study of Anti-Semitism and the Racism et S. Daniel Abraham Center for International and Regional Studies, toutes les institutions attachées à l’Université de Tel Aviv. L’événement fut dédié à la fois au cinquantième anniversaire des événements de mars 1968 en Pologne, et à l’exposition présentée au musée POLIN à Varsovie.
En savoir plus… 

Conférence à la Sorbonne à Paris, le 11 avril 2018

Le troisième événement organisé par l’AEMJP et consacré à l’exode de mars 1968 eut lieu à Paris, à l’Université de la Sorbonne. Organisé en collaboration avec Centre de la civilisation polonaise à la Sorbonne, l’événement comprenait une projection de film (Gare Gdanski à Varsovie, 2007, de Maria Zmarz-Koczanowicz et Teresa Torańska) et une discussion entre de jeunes chercheurs et des Juifs polonais expulsés de Pologne en 1968-1969.
En savoir plus…. 

Conférence à Nancy, France, le 6 mai 2018

L’AEMJP a organisé, avec le soutien de l’Université de Lorraine, de l’Association Culturelle Juive de Nancy et du Consul de Pologne à Nancy, une conférence sur «L’Absence Insupportable et la Réaffirmation de la Vie Juive en Pologne aujourd’hui». L’événement a été organisé dans un lieu prestigieux – la principale salle de conférence de la mairie de Nancy, et a attiré un large public. La réunion de l’AEMJP a inauguré une série de manifestations annuelles «Mai de l’Europe», accueillies par le Conseil Municipal de Nancy.
En savoir plus… 

Politique polonaise

Un jeune candidat pro-européen Rafał Trzaskowski a gagné les élections municipales à Varsovie, et en sera le prochain maire (le 21 octobre 2018). Le contrôle de la ville sera ainsi assuré par l’équipe proche de la présidente sortante, Hanna Gronkiewicz-Walz. Puisque le Musée POLIN est la première institution polonaise culturelle de cette dimension en Pologne qui profite de partenariat public-privé, créé par le Ministère de la Culture, la ville de Varsovie et l’Association de l’Institut Historique Juif de Pologne, ces résultats sont rassurants du point de vie la coopération future entre le Musée et la Ville.

Plusieurs autres grandes villes ont choisi leurs maires dans le premier tour des élections : Jacek Jaśkowiak à Poznan, Hanna Zdanowska à Lodz, Krzysztof Żuk à Lublin entre autres (tous représentant les partis pro-européens). Au niveau national toutefois, c’est le parti conservateur PiS qui a emporté le plus de vois.

Musée POLIN et la Varsovie Juive

Exposition « Obcy w domu » – étranger à la maison

9 mars – 24 septembre 2018

L’Association Européenne du Musée de l’histoire des Juifs de Pologne POLIN est fière d’être le patron et sponsor principal de l’exposition inaugurée au Musée POLIN – “Etranger à la maison / Estranged. March ’68 and Its Aftermath“. L’exposition explique les causes et le déroulement de la campagne antisémite qui a abouti à l’expulsion de quelque 13 000 Polonais d’origine juive de Pologne à cette époque.

Non seulement l’exposition “Mars 68” a reçu des éloges unanimes de la presse, mais elle est également devenue un succès d’audience inattendu. Après avoir été attaquée par des médias dits «patriotiques», elle a accueilli des milliers de Polonais, qui la visitent en signe de protestation contre les attitudes anti-juives ou anti-israéliennes présentes dans l’espace public.

Cette exposition était esthétiquement exceptionnelle, car composée notamment d’une installation reflétant l’atmosphère de la gare “Warszawa Gdanska” dans les années 1960. Le hall de départ de cette gare est ici un espace où l’on dit “au revoir” à la Pologne, où les visiteurs entendent des entretiens qui forment l’histoire orale des événements. Des sections distinctes décrivent la vie des réfugiés après leur départ de Pologne.

Premier festival de cuisine juive

Du 26 au 30 septembre, le Musée Polin a organisé le premier festival de cuisine juive à Varsovie. Des dizaines de restaurants et de bars de la capitale ont servi une cuisine juive traditionnelle.

Le festival TISH (yiddish pour la table) a présenté une vision contemporaine des traditions culinaires juives, la nourriture constituant un point de départ pour des histoires sur la vie et les personnages juifs en Pologne – de temps en temps.
En savoir plus… 

Théâtre au musée POLIN: “Dawid s’en va en Israël”

Le spectacle Dawid va en Israël de Jędrzej Piaskowski et Hubert Sulima est une fantaisie théâtrale faisant référence à l’histoire et à la culture séculaires des Juifs en Pologne. Elle peut être regardée au musée POLIN en octobre et décembre.

La pièce commence par une tentative de reconstruction de l’atmosphère de mars 1968 et de sa campagne antisémite. Les parents polonais élevant un enfant adopté décident de lui révéler son identité juive jusque-là cachée. Leurs luttes contre des discours et des stéréotypes dominants liés aux relations entre la Pologne et les Juifs aboutissent finalement à une solution extraordinaire.
En savoir plus… 

Festival d’Isaac Bashevis à Varsovie

L’été varsovien est achevé avec le festival Isaac Bashevis Singer. L’édition 2018 était particulièrement internationale et multiculturelle – nombreux jeunes artistes y ont été invités.

L’événement a duré 9 jours et comprenait plus de 200 événements, allant de la musique, par le théâtre, mêlant des styles et des tendances, tous inspirés de la culture juive, aussi bien traditionnelle que contemporaine.

Page web du festival

In Memoriam

Toutes nos pensées vont à l’écrivaine et réalisatrice française Marceline Loridan-Ivens, née de parents juifs polonais immigrés en France en 1919. Elle a noué une amitié pour la vie avec Simone Veil, ancienne présidente d’honneur de l’AEMJP, lors de leur tragique séjour dans le camp de la mort d’Auschwitz-Birkenau.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s