Newsletter avril 2016

Newsletter, avril 2016

Andrzej Duda lors de sa visite au Musée

Le 3 mars 2016, Andrzej Duda (Président de Pologne), a visité le Musée d’histoire des Juifs de Pologne à Varsovie

Pendant deux heures de visite, le Président Andrzej Duda n’a pas seulement remarqué la beauté de l’architecture du Musée mais a souligné également l’importance cruciale de l’exposition.

« L’exposition fera partie de l’éducation de base, mais aussi contribuera à une formation culturelle de chaque jeune polonais. Je souhaite que ce Musée, ainsi que le Musée de l’Insurrection de Varsovie (ouvert en 2004), soit visité par des groupes scolaires dans le cadre de programmes éducatifs », a déclaré Andrzej Duda.

Depuis le 28 octobre 2014, date de l’inauguration de l’exposition permanente, 781 601 visiteurs se sont rendus au Musée.

Depuis son ouverture en avril 2013, près de 1 200 000 de visiteurs ont été accueillis au Musée d’Histoire des juifs de Pologne.

Actuellement au Musée
Frank Stella et les Synagogues de la Pologne Historique
Exposition temporaire, du 19 février au 20 juin 2016

                    

Frank Stella, abstractionniste new yorkais, considéré comme l’un des meilleurs artistes du XXe siècle, a été le plus jeune artiste de l’histoire à avoir eu une rétrospective au MoMA en 1970, organisée par William Rubin.

Fasciné par la beauté des temples juifs, Stella a commencé à travailler sur une série de pièces abstraites, des villages polonais, au début des années 1970. L’exposition mettra en vedette les pièces de Stella, ainsi que leurs inspirations : les photographies d’avant-guerre et les plans des synagogues conservés à  l’Institut polonais d’architecture.

L’exposition propose un chevauchement fascinant et une interaction entre deux mondes apparemment éloignés: celui de la synagogue polonaise en bois et de l’art moderne américain.

Présence/Absence/Traces (Obecność. Brak. Ślady)
Artistes Contemporains sur la Varsovie Juive.

Exposition temporaire du 11 mars au 25 avril 2016

Qu’est-ce l’identité juive ? Quelle est l’identité de Varsovie en tant que centre de la vie juive? Quelle image de la ville émerge de la mémoire collective et individuelle et des expériences actuelles ? Qui est « d’ici » ? Les artistes en résidence au Musée POLIN, musée d’histoire des Juifs de Pologne, ont examiné toutes ces questions.

Les œuvres présentées à cette exposition ont été réalisées par Luísa Nóbrega, Eliane Esther Bots, Noa Shadur & Konrad Smoleński, Tamara Moyzes & Shlomi Yaffe, Jasmine Bakalarz, Itay Ziv, Benny Nemerofsky Ramsay, Hubert Czerepok, Florencia Levy, Aslı Çavuşoğlu & Simone De Iacobis & MałgorzataKuciewicz, Lukas Ligeti, Maya Schweizer, et Sharon Lockhart.

Toutes les œuvres ont été faites en coopération avec le Musée POLIN et la plupart avec la participation de la communauté juive locale, la communauté de Muranów district, et d’autres Varsoviens.

L’exposition Présence/Absence/Traces est la première présentation collective de ces œuvres et aura été une activité de longue durée  qui a relié les domaines de l’art et de l’éducation des adultes.

Conference: Patrimoine Culturel Juif. 
Projets, Méthodes, Inspirations (8-10 juin 2016)

La conférence abordera les questions liées au patrimoine culturel juif dans l’Europe contemporaine – préservation, animation, engagement et impact.

Pour qui le patrimoine culturel juif est-il préservé et interprété? Quel est son rôle dans  le renouvellement de la vie juive et de la mémoire ? Quel est son impact sur les communautés locales et diasporiques? Comment l’héritage culturel juif figure-t-il dans les programmes éducatifs, artistiques et culturels? Comment est-il déployé dans les discours plus larges historiques et contemporains?

La conférence est organisée en collaboration avec le Musée POLIN, HL-Senteret en Norvège et l’association polonaise «Plus Jamais Ça» (Nigdy Więcej).

Ce projet est soutenu par la EEA 2009-2014  Financial Mechanism & the Norwegian Financial Mechanism 2009 – 2014 dans le cadre la coopération bilatérale.

Email principal: konferencjazdk@polin.pl

Au délà du Musée 

“Open Door to Israel”: de Varsovie à Paris

  

L’exposition « Open Door to Israel » est destinée à fournir au grand public un aperçu d’Israël. Elle est le résultat d’une coopération interministérielle entre le ministère israélien des Affaires étrangères et le ministère des Affaires stratégiques et des relations publiques. Après avoir été présentée en Pologne en mars (dans le Soho Factory), l’installation multimédia a déménagé à Paris en avril, avant d’aller à Moscou en mai.

Economie et politique polonaises 
Le gouvernement polonais travaille sur son image

Selon le Financial Times, le gouvernement polonais est à la recherche d’« une société internationale de relations publiques » pour l’aider à améliorer son image, après une vague de critiques dans les grands médias aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne, et le lancement d’une enquête par la Commission européenne sur l’état de droit en Pologne .

OCDE: la Pologne doit investir dans l’infrastructure et le travail 

Pour conserver le même taux de croissance que celui des deux dernières décennies, l’économie polonaise a besoin de plus d’investissements dans les infrastructures et dans la formation des travailleurs selon le rapport de l’OCDE publié en mars 2016. La croissance économique polonaise « reste solide » et le chômage est à la baisse.

Banque centrale : le PIB polonais devrait croître de 3,8%

L’économie polonaise devrait croître de 3,8% cette année ainsi que la suivante, et de 3,4% en 2018, selon un nouveau rapport sur l’inflation et la croissance du PIB de la banque centrale (NBP). Le budget 2016 de la Pologne, promulgué par le Président Andrzej Duda début mars, est basé sur une projection de croissance du PIB de 3,8%.

Croissance des salaires et de la consommation en Pologne 

Le salaire mensuel brut moyen en Pologne a augmenté de 3,9% en un an, selon le bureau central des statistiques du pays. En moyenne, les Polonais gagnaient 4137 PLN (1091 dollars, 963 euros) par mois.

OTAN: sommet en Pologne (juin 2016)

Les 8 et 9 juillet 2016, le sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), réunissant des chefs d’Etats et des chefs du gouvernement des pays membres de l’OTAN,  aura lieu à Varsovie.

Empowerment : les femmes en Pologne

Égalité, activité, démocratie (Varsovie, 13-14 mai)

Le 8e Congrès des femmes sera consacré à des discussions sur « l’égalité, l’activité et la démocratie ». Cette réunion annuelle d’un mouvement fondé en 2009 par la philosophe Magdalena Środa et l’économiste Henryka Bochniarz, est l’occasion de discuter des transformations sociales en cours et des inégalités qui perdurent.

Construire une économie inclusive dans l’ère du numérique (Varsovie, 9-11 juin)

Un événement international majeur, qui promeut l’expansion des opportunités économiques des femmes à l’échelle globale, grâce à un échange de bonnes pratiques concernant le marché du travail et de stratégies créatives élaborées par des femmes actives de par le monde se déroulera à Varsovie cette année. Le sommet mondial des femmes – Global Summit of Women: Building an Inclusive Economy in the Digital Age  – est soutenu par la Première Ministre polonaise Beata Szydło.

Culture et histoire
Célébration de la littérature polonaise de Paris 

La littérature polonaise était présente au Salon du Livre de Paris (19-23 mars 2016), dont la cérémonie d’ouverture comptait Roman Polanski parmi les présents.

De nombreux écrivains polonais ont été invités à cet évènement, et parmi eux, Olga Tokarczuk, auteur de Księgi Jakubowe (Les livres de Jacob), une histoire de Jacob Frank, figure juive religieuse et mystique de la Pologne du XVIIIe siècle. Elle a participé au débat sur la fiction et la vérité dans la littérature.

L’héritage de Jerzy Grotowski, directeur de théâtre, philosophe de théâtre et professeur au Collège de France, a été discuté par Ludwik Flaszen (essayiste et collaborateur de Grotowski) et Georges Banu (professeur de théâtre).

Deux villes polonaises étaient particulièrement à l’honneur lors de cet événement, Cracovie et Varsovie. L’événement a également accueilli de nombreux autres invités, dont Joanna Bator, Marek Bieńczyk, Artur Domosławski, UrszulaKozioł, Ryszard Krynicki, Ewa Lipska, Adam Michnik, Krzysztof Varga, Wojciech Tochman, Mariusz Szczygieł and Grzegorz Rosiński.

Une histoire de famille devient un film hollywoodien

Pendant la deuxième guerre mondiale, la famille Żabiński dirige le Zoo de Varsovie où ils ont cachés des Juifs. En 2007, Diane Ackerman a publié son livre non-fiction La femme du gardien de zoo, qui en retrace l’histoire.

Une adaptation cinématographique britannico-américain, réalisée par Niki Caro, sur un scénario écrit par Angela Workman est en cours. Jessica Chastain interprétera le rôle d’Antonina Żabińska.

« Protection de la réputation de la Pologne »

Depuis de nombreuses années, les autorités polonaises intervenaient diplomatiquement à chaque fois qu’une personnalité médiatique ou politique utilisait l’expression « les camps de la mort polonais »– l’expression semblant indiquer une la responsabilité polonaise dans les crimes de la seconde guerre mondiale.

En 2016, le nouveau gouvernement du pays vise, comme annoncé par le vice-ministre de la justice, Patryk Jaki, lors d’une conférence de presse le 15 février 2016, à « protéger la réputation (“bon nom”) de la Pologne et des polonais ». Le Ministre de la Justice souhaite ajouter à la Constitution polonaise un article selonlequel « la réputation de la République de Pologne et du peuple polonais est protégée par la loi ». Les affirmations publiques attribuant faussement la participation du pays dans les crimes du Troisième Reich et sa responsabilité pour ceux-ci, pourraient être punies par des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.

Mémoire

Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

Le site internet du Musée POLIN donne l’occasion de lire les témoignages des survivants de l’Holocauste dans le cadre de la Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah. Créée par l’Assemblée Générale de l’ONU en 2005, elle se tient chaque année le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Un Musée des Polonais qui ont sauvé des juifs

Le 17 mars 2016, à Markowa, dans un village du sud-est de la Pologne, le Président Andrzej Duda, accompagné des autorités nationales et locales, a célébré l’ouverture d’une nouvelle institution rendant hommage aux Polonais ayant sauvé des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale – Muzeum Polaków Ratujących Żydów podczas II wojny światowej im. Rodziny Ulmów w Markowej / Ulma Family Museum of Poles Saving Jews in World War II.

Le Musée est situé près du lieu où les soldats allemands ont tué Jozef Ulma, son épouse enceinte Wiktoria et leurs six enfants, ainsi que huit membres de la famille Goldman, Gruenfeld et Didner que les Ulmas abritaient.

Plus de 6600 Polonais ont été nommés « Justes parmi les Nations » par l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Il est estimé qu’entre 1000 et 1500 Polonais ont été tués pour avoir résisté aux décrets allemands de 1941 et de 1942 interdisant toute aide aux Juifs.

Visites virtuelles du Musée POLIN

Institut Culturel de Google

En janvier 2016, l’institut culturel de Google a accueilli des éléments du Musée POLIN dans sa collection. Une caméra à 360 degrés, connue des services de Street View de Google, a photographié l’exposition de l’été 2014, parcourant la Varsovie juive du XVI siècle jusque 1939.

WarszeŻydowska Warszawa (Varsovie juive)

En particulier, POLIN a créé une visite virtuelle des zones juives d’avant-guerre de Varsovie: Warsze– Żydowska Warszawa. 

Trois autres visites en ligne – films courts – sont actuellement disponibles, inspirés du cœur de l’exposition: (1) Une heure, huit moments forts, (2) La vie religieuse juive et (3) Yiddish en 14 moments forts.

La Nuit des Musées

La Nuit des Musées (16-17 mai 2016) est un évènement populaire à Varsovie. L’édition de cette année, consacrée au travail de Frank Stella, mettra en avant une installation géométrique interactive et des projections de lumière de formes abstraites, lesquelles seront préparées ensemble avec les artistes et les visiteurs.

Le Festival du Film International – Motifs Juifs 

Le Festival International du film – Motifs Juifs (18-22 mai 2016) se déroulera au Musée POLIN. Cet évènement fait partie des nombreux festivals internationaux axés sur le peuple Juif, sa tradition, son identité et son histoire à la fois passées et présentes.

Les organisateurs de ce festival souhaitent que les films sur la culture juive atteignent le jeune public lequel est confronté aujourd’hui à des problèmes contemporains complexes, tels le terrorisme, l’intolérance et la haine.

                  

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s